Quelle est la différence entre les vêtements de ski et de planche à neige ?

Les vêtements de ski traditionnels étaient élégants en raison de l’héritage olympique du sport et du besoin de vitesse. Les vêtements de planche à neige sont légèrement plus amples, un peu comme les origines renégates de ce sport. Ce style se retrouve dans les marques de ski et de planche à neige d’aujourd’hui, mais les caractéristiques ne sont pas radicalement différentes. Ce qui est loin de dire que les vêtements de ski conviendraient parfaitement au snowboard et vice versa.

Vêtements et conseils vestimentaires pour le ski et la planche à neige

Habillez-vous en fonction de votre climat : Les gens du Nord-Ouest du Pacifique pourraient vouloir une couverture entièrement imperméable et un peu moins d’isolation, par exemple, que les gens des États des Rocheuses, où les conditions ont tendance à être plus sèches et plus froides. La superposition de vos vêtements est la clé du confort : Portez des couches qui peuvent être enlevées si la journée se réchauffe et ajoutées si vous avez froid. (Pour plus de détails, lisez L’essentiel sur les couches).

Investissez quand c’est logique :

Si vous avez acheté une passe de saison, il pourrait être logique de payer quelques dollars de plus pour de l’équipement de qualité supérieure. Si vous prévoyez n’y aller qu’à l’occasion, il n’est pas nécessaire de faire des folies. La location d’équipement au début est une excellente façon d’économiser de l’argent et de déterminer ce dans quoi vous pourriez vouloir investir plus tard.

Imperméable et synthétique est un combo gagnant :

Les vestes, pantalons, gants et mitaines doivent être imperméables et avoir une isolation synthétique, un combo qui assure que les conditions humides ou votre propre sueur ne compromettent pas la chaleur. Quelques-uns pourraient plutôt être simplement imperméables et/ou avoir une isolation en duvet, des attributs qui sont très bien dans des conditions sèches.

Ajoutez des chauffe-mains et des chauffe-pieds au besoin :

De nombreux skieurs considèrent les chauffe-mains comme un élément essentiel ; activés chimiquement lorsqu’ils sont retirés de leur sachet scellé, ces sachets ou semelles intérieures fournissent des heures de chaleur. Pour trouver une sélection rendez-vous chez snowemotion.

Recherchez les réflecteurs Recco :

Ce dispositif de sécurité se trouve sur certains casques, vestes et pantalons. Si votre équipement a un de ces réflecteurs, il peut aider un patrouilleur de ski équipé d’un détecteur Recco à vous localiser rapidement après une avalanche.

N’oubliez pas l’écran solaire :

 Evitez l’aspect raton laveur et appliquez la crème solaire sur la peau exposée. La lumière du soleil est plus intense en haute altitude, et l’éblouissement de la neige reflète le soleil et intensifie les coups de soleil et les dommages à la peau. N’oubliez pas le dessous de votre menton, de votre nez et de vos oreilles.

Jupe pare-poudre :

Ce joint intérieur s’ajuste autour de votre taille pour empêcher la neige de s’infiltrer à l’intérieur pendant une chute ; les joints de manchette remplissent une fonction similaire.

Capuchons spécialisés :

Certains manteaux vous permettent de les enlever ; d’autres vous permettent de les ajuster pour qu’ils s’adaptent à un casque.

Styles de bavettes :

 Hautes à l’avant, elles s’attachent avec des bretelles ; elles sont un peu plus chaudes et moins sujettes à la neige que les pantalons standards. Si vous aimez les bretelles mais pas les bavettes, vous pouvez les acheter séparément.

Guêtres de neige :

Ces joints internes intégrés aux manchons aident à sceller la neige.

Évents sur les cuisses :

Elles vous permettent d’ajouter et d’ajuster la ventilation – vous pouvez accumuler beaucoup de chaleur lorsque vous travaillez fort, même par temps très froid.

Chevilles intérieures renforcées :

Ces patchs protègent les poignets de vos pantalons des arêtes métalliques tranchantes.

Mitaines et gants :

 Vous pourriez aussi trouver des modèles hybrides qui regroupent certains doigts pour partager la différence.

Doublures amovibles :

Les gants à doublure mince peuvent être glissés pour effectuer des tâches détaillées ou laissés à l’intérieur pour une protection maximale (les gants à doublure sèche également plus rapidement lorsqu’ils sont retirés).

Pochettes pour sachets thermiques :

Elles sont dimensionnées pour que vous puissiez y glisser un chauffe-main ; elles peuvent servir d’aération par temps doux.

Lingettes pour les pouces :

 Ces zones en tissu doux vous permettent de vous tamponner le nez ou d’essuyer vos lunettes.

Raclette pour lunettes :

Cette bande de caoutchouc en relief sur le pouce ou l’index fonctionne comme une lame d’essuyage sur vos lunettes.

Alex Devaux

Journaliste indépendant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *