NVEI: Est-il obligatoire de s’assurer ?

Actuellement, les nouveaux véhicules électriques individuels (NVEI) ont le vent en poupe. En effet, selon les dernières statistiques, plus de 1,73 millions de NVEI sont utilisés dans l’Hexagone. Qu’il s’agisse de trottinette électrique, d’hoverboard, de gyropode, de roller électrique ou encore de vélo à assistance électrique (VAE), ces engins sont disponibles aussi bien qu’en libre-service et en location.

Les règles de conduite avec les NVEI

Il convient de noter que les NVEI peuvent être utilisés par tout le monde, aussi bien les adultes comme les enfants. Ainsi, il n’existe pas d’âge minimum pour conduire ce genre d’engins. Toutefois, les professionnels dans le domaine recommandant aux personnes qui souhaitent conduire ces moyens de déplacement urbains de détenir au minimum un ASSR1. De cette façon, elles sont tout à fait conscientes des dangers de la route. Par ailleurs, la législation ne précise pas les équipements obligatoires à porter avec les NVEI. Cependant, il est toujours recommandé de porter des équipements de protection individuels comme le casque, les coudières, les protège-poignets, les genouillères, etc.

D’autre part, les NVEI qui peuvent rouler à plus de 6 km/h sont soumis au Code de la route. Ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas circuler sur les trottoirs. En effet, ils doivent rouler obligatoirement sur les pistes cyclables ou sur la route et respecter une vitesse maximale de 25 km/h. En cas d’infraction, une amende de 135 € attend l’utilisateur d’un tel engin. Il est important de noter que le respect du Code de la route implique également celui des feux de signalisation et des autres usagers de la route. En ce qui concerne les NVEI dont la vitesse ne peut dépasser 6 km/h, ils disposent des mêmes droits que les piétons. A cet effet, une attention particulière est à porter aux trottinettes électriques car nombreux sont les modèles qui dépassent la vitesse maximale autorisée des 25 km/h. Pour choisir un modèle adapté, vérifiez bien ses caractéristiques ou consultez avant des comparatifs sur ce site https://ma-trottinette-electrique.fr/ qui vous indiqueront en détails les modèles les plus adaptés selon l’usage cherché.

Faut-il assurer les NVEI ?

Également appelés engins de déplacement personnel (EDP), les NVEI doivent être assurés puisqu’il s’agit de véhicules à moteur comme les voitures et les motos. Cette obligation d’assurance concerne spécifiquement les gyropodes, les hoverboards, les gyroroues, les trottinettes électriques et également certains skates. Car les NVEI sont assimilés aux véhicules terrestres à moteur. Dans cette optique, l’article L 324-2 du Code de la route et l’article L 211-1 du Code des assurances oblige le conducteur à souscrire au minimum une assurance responsabilité civile pour les dommages qu’il pourrait causer à autrui. Il est important de souligner que, selon l’article L 211-1 du Code des assurances, la non-couverture par une assurance responsabilité civile expose le contrevenant à une amende de 3 750 €.

D’autre part, il est utile de se renseigner auprès de sa compagnie d’assurance si votre NVEI n’est pas déjà couvert par votre contrat d’assurance multirisque habitation. Cela vous évitera de payer des primes supplémentaires dans le cadre d’une assurance spécifique pour votre EPD. Mais il convient de noter que les NVEI capables de dépasser la vitesse de 6 km/h sont généralement exclus dans la couverture d’une assurance multirisque habitation. Si c’est le cas, vous pouvez utiliser un comparateur d’assurance afin de trouver la meilleure offre. Enfin, il est important de savoir que les règles s’appliquent différemment pour le cas des vélos électriques. Car, dans certains cas, ils sont considérés comme une simple bicyclette tandis que dans d’autres, il est assimilé à un engin motorisé, ce qui vous oblige à souscrire une assurance pour votre engin. En effet, pour être considéré comme un cycle standard, le vélo électrique doit répondre à un certain nombre de critères définis dans la directive 2002/24/CE du Parlement européen et du Conseil du 18 mars 2008.

Alex Devaux

Journaliste indépendant et passionné de web, de nouvelles technologies, de sport et de voyage, je partage des bons plans, des infos pratiques et des astuces pour se simplifier la vie au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *