Comment se déroule une récupération de données classique ?

disque dur

La récupération de données est un processus qui permet de récupérer des données corrompues, inaccessibles, perdues, endommagées ou formatées. Pour la mettre en place, il est important que vous suiviez quelques étapes clés. Focus.

Étape 1 : dépôt du support 

Il convient lorsqu’une procédure de récupération doit être mise en place de faire appel à un professionnel. Il s’agit en effet, d’un processus très sensible qui nécessite une certaine technicité. Les laboratoires comme https://www.chronodisk-recuperation-de-donnees.fr/, spécialisés dans la récupération de données sont notamment ceux auxquels il faudra faire appel pour bénéficier d’une prestation de qualité, au meilleur prix, et ce, dans les plus brefs délais.

En premier lieu, il faudra déposer le support touché par la perte des données. Il peut notamment s’agir :

De façon générale, une fois que le support est déposé pour sa prise en charge, une attestation de dépôt est délivrée.

Étape 2 : diagnostic, devis et prestation

Une fois le support déposé, celui-ci doit être analysé afin d’identifier les différentes pannes qui devront être traitées. C’est également au cours de cette étape que se fera le point sur le coût de l’opération de récupération de données, les délais ainsi que plusieurs autres détails. Retenez que plusieurs laboratoires à l’instar de Chronodisk proposent une évaluation qui, non seulement est gratuite, mais qui également sans aucun engagement du client.

Ce n’est qu’après discussion et accord du client à la suite du diagnostic que la phase de prestation peut être amorcée.

Étape 3 : présentation des résultats

À la suite de sa prestation, le professionnel se doit de présenter un résultat au client. Le résultat présenté peut être qualifié de fiable lorsqu’une liste des données récupérées peut s’afficher. Ce même résultat peut être présenté sous forme de capture d’écran ou de tout autre support.

Cette étape du processus de récupération de données est importante en ce sens qu’elle permettra au client d’évaluer les données récupérées aussi bien en termes de quantité qu’en termes de qualité.  À ce moment, le client se réserve le droit d’accepter ou de décliner le travail effectué s’il juge que les données récupérées ne sont pas fiables.

Étape 4 : transfert sur un autre support 

Une fois les fichiers vérifiés et leur intégrité attestés, ceux-ci sont ensuite transférés sur un support sain. Le support peut provenir du client lui-même, fourni par le laboratoire ou le professionnel chargé de récupérer les données.

En résumé, les données d’une entreprise ou d’un particulier peuvent être perdues à la suite d’une mauvaise manipulation ou d’une attaque cybercriminelle. Le cas échéant, il est capital de faire appel à une entreprise suffisamment outillée pour procéder à la récupération des données, de façon qualitative, et ce, dans les plus brefs délais.

Laisser un commentaire