Apple dévoile trois nouveaux ordinateurs

MacBook

C’est par l’un de ses classiques, mais non moins tonique keynote, qu’Apple a présenté ses nouveautés en matière d’ordinateurs. Tim Cook, le PDG de la firme, est venu avec de grandes nouvelles destinées à différents utilisateurs de la marque. Grâce au dévoilement du nouveau Mac Mini, la firme compte bien redonner de l’élan à une gamme forte de la marque qui s’essoufflait depuis quelques années. 

Les Mac de plus en plus populaires 

Apple a toujours fasciné par ses innovations et ne cesse de s’étendre à tous les consommateurs. Ces derniers émettent encore quelques réticences quant aux ordinateurs à cause de la non-compatibilité avec certains logiciels. Cependant, il ne reste que très peu de fonctions handicapant le travail simultané sur PC et Mac. Preuve qu’Apple, à l’image de ce que la société a fait avec ses iPhone, continuera son opération séduction. En effet, si l’iPhone était très bridé à ses débuts, iOS est devenu bien plus attrayant pour les utilisateurs en quête de liberté. Certainement pas au point d’Android, mais l’omniprésence d’applications téléchargeables de celles vous permettant de jouer en ligne à celles vous habilitant à suivre les émissions que vous préférez, ou encore les importantes possibilités techniques font d’Apple une référence, même pour le commun des mortels.

L’utilisation des ordinateurs de la marque à la pomme n’est depuis bien longtemps, plus uniquement destinée aux créatifs. 

Une puce faite maison 

Depuis plusieurs années, Apple cherche à centraliser la fabrication de la plupart de ses composants. Aujourd’hui, c’est un lourd tribut que devrait payer Intel dont l’un des clients les plus importants était bien évidemment Apple. Après l’avoir annoncé il y a quelques mois, l’entreprise a finalement développé ses propres processeurs de la gamme Silicon pour ordinateur, à savoir la puce M1 qui s’annonce révolutionnaire selon les dires de Tim Cook. 

cpu
Exit Intel pour les nouveaux Mac

Les premières études prouvent que le “CEO” n’aurait pas gonflé l’usage d’un tel superlatif. La puce embarque huit coeurs en son sein pour des performances et des actions surpuissantes. Ne vous y trompez pas, la principale attraction de ces trois nouveaux ordinateurs est bien cette micropuce qui permettra une puissance de fonctionnement jamais atteinte sur les gammes d’ordinateur portable Apple. Malgré l’avancée technologique que permet cet ajout dans chacun des trois ordinateurs, la bonne nouvelle réside également dans le prix stagnant des appareils à l’achat par rapport à leurs prédécesseurs. 

Le Mac Mini fait peau neuve 

La plupart des clients Apple hésitent souvent entre un iMac et un Mac Mini. L’attractivité et l’ergonomie de ce dernier penchent souvent en sa faveur, notamment parce qu’il est compatible avec la plupart des moniteurs du marché et qu’il est possible d’en trouver de qualité, à faible coût. Il est bien dommage de ne pas utiliser les souris et claviers Apple avec cette microcentrale, mais une fois de plus, d’autres accessoires USB ou Bluetooth sont compatibles. 

Le nouveau Mac Mini embarque une coque et un design plus blanchâtre que l’ancien gris. Mais derrière ce détail esthétique, Apple promet une diminution de la chaleur de l’appareil, qui resterait ainsi plus frais, mais également plus silencieux. 

En ce qui concerne la connectique, rien ne change véritablement malgré l’apport de deux thunderbolt USB-4. Les classiques Ethernet, HDMI et Jack eux, ne bougent pas ! 

Une autonomie record sur les portables 

Lors du keynote, Apple a bien évidemment insisté sur la puissance et les performances de la nouvelle puce M1 qui promettent selon Tim Cook, « un silence de chaque instant ».  

Ces deux nouveaux MacBook Air et MacBook Pro prennent encore plus la notion d’ordinateurs portables grâce à l’autonomie retravaillée. Suite au développement et à l’optimisation des versions Beta du nouveau système d’exploitation Big Sur qui à terme, devra remplacer Catalina, l’autonomie des nouveaux portables sera gigantesque. Avec plus de 18h promis en utilisation vidéo sur le Air et 20h sur le Pro, Apple franchit un palier jamais atteint par ses concurrents, alors qu’il figurait déjà en excellente posture à ce sujet dans la comparaison. 

Laisser un commentaire