Ce que la mise à jour de mi-cycle de l’iPhone d’Apple signifie pour les utilisateurs de l’UE

w 4, tags: de à jour sur les utilisateurs - images.unsplash.com

Apple se prépare à lancer une importante mise à jour iPhone, remplie de nouvelles fonctionnalités et d’améliorations adaptées à sa base d’utilisateurs. Cependant, les changements seront plus prononcés pour ceux de l’Union européenne en raison du Digital Markets Act (DMA).

Voici un aperçu plus approfondi des nouveautés, de leur impact sur les utilisateurs de l’UE et de leurs implications potentielles pour les pays tiers.

Nouvelles fonctionnalités et améliorations pour tous les utilisateurs

La dernière mise à jour de l’iPhone apporte plusieurs améliorations, notamment de nouveaux emojis comme un phénix et un citron vert vif et un processus simplifié de vérification de l’état de la batterie. La protection améliorée des appareils volés ajoute une couche de sécurité supplémentaire, tandis que les développeurs ont désormais la possibilité de désactiver les réactions lors des appels vidéo. De plus, les podcasts Apple proposent des transcriptions et des écrans de bienvenue arborent désormais des designs plus colorés, avec des photos de profil.

In practice, users in the EU will lose the choice to solely remain on the App Store and keep all of Apple’s industry-leading protections, even if that is what they would prefer.

Apple (spoken by an unnamed representative)

Cependant, la mise en œuvre du DMA dans l’UE entraînera des changements importants pour les utilisateurs d’iPhone, car Apple devra faire plusieurs concessions. Il s’agit notamment de permettre aux utilisateurs de télécharger des applications à partir de marchés alternatifs, d’autoriser les navigateurs Web non WebKit et d’activer des mécanismes de paiement au-delà d’Apple Pay.

Les modifications du DMA pourraient soulever des problèmes de sécurité parmi les utilisateurs d’iPhone, notamment des défis potentiels pour maintenir le même niveau de confidentialité et de sécurité et des incertitudes concernant la sécurité des applications téléchargées, des ransomwares mobiles et des logiciels espions grand public.

If Apple were the only way to keep things private and secure, why haven’t Android users left Android in droves for Apple over concerns about privacy and security? They haven’t.

Avery Gardiner, global director of competition policy at Spotify

Apple a également récemment publié un livre blanc de 32 pages traitant de la confidentialité et de la sécurité des utilisateurs sur les iPhones. Si l’entreprise affirme avoir mis en place des mesures de protection étendues, elle reconnaît son incapacité à garantir le même niveau de sécurité qu’auparavant.

Pour respecter la réglementation DMA, la société a introduit de nouvelles options pour les développeurs et les utilisateurs. Ils ont développé plus de 600 nouvelles API et outils spécialement conçus pour faciliter ces changements.

Réactions et implications

Des entreprises comme Spotify ont critiqué les avertissements d’Apple concernant la compromission de la sécurité de l’iPhone pour la conformité DMA. Gardiner souligne que la confidentialité et la sécurité peuvent provenir de sources autres que l’App Store.

Les implications de ces changements s’étendent au-delà des utilisateurs de l’UE, car d’autres gouvernements envisagent une législation similaire. Cette mise à jour constitue un tournant important pour Apple et l’industrie technologique, et ses conséquences à long terme ne sont pas encore visibles.

5/5 - (1 vote)
Laisser un commentaire