Quels moyens pour financer vos outils de travail ?

travail

De plus en plus, la nécessité de posséder des outils technologiques toujours plus pointus se fait ressentir. La crise sanitaire actuelle accentue ce phénomène, d’autant plus avec le télétravail qui s’installe durablement dans nos vies. En effet, travailler de chez soi avec des outils adaptés est devenu indispensable pour être tout aussi efficace qu’au bureau. Entre l’ordinateur portable, le casque audio, une imprimante connectée, une box wifi performante, et un bon téléphone pour consulter vos mails n’importe où et n’importe quand, nombreux sont les outils nécessaires au télétravail. Se pose alors la question du financement.

Quel budget pour vos outils de travail ?

Aujourd’hui, de nombreux modèles d’ordinateurs, de tablettes numériques ou encore une fusion de ces deux derniers sont en vente sur le marché. S’échelonnant entre une centaine d’euros et atteignant la somme impressionnante de 13 542€ pour le dernier PC portable ACER SWIFT SF 114-32-P 0 C 0 neuf. Côté casque audio, il faut compter en général un montant de 150€ et jusqu’à 629€ pour le dernier modèle signé Apple. De la même façon, c’est Apple qui propose le smartphone le plus cher avec le dernier Iphone 12 pro doté de 512 GO pour un montant de 1509€. Il existe bien sûr des modèles bien plus abordables. En ce qui concerne les imprimantes, très utiles aussi bien au bureau qu’à la maison pour certains documents, place à l’imprimante connectée, facile d’utilisation et très abordable avec un prix débutant à 50€, elle sera votre alliée de travail.

Et côté financement ?

Ces achats constituent un investissement durable puisque le télétravail ne disparaîtra probablement pas avec la crise sanitaire. En effet, cette pratique s’ancrera sûrement dans nos mœurs selon plusieurs études et entreprises.

Recourir à sa trésorerie si possible

Bien que la somme accordée à ces outils intégrés à notre quotidien puisse très vite grimper et atteindre un montant assez conséquent, ils en valent sûrement la peine. Si vous disposez de la trésorerie suffisante, il sera donc judicieux d’en consacrer une part à ce type d’investissement.

Achat en occasion ou reconditionné

Bien moins onéreux que l’achat dans le neuf, recourir au reconditionné et à l’occasion est une pratique de plus en plus courante qui fera, pour certains équipements, tout autant l’affaire. Cela vous permettra ainsi d’économiser une part importante de votre budget et, en parallèle, de posséder les outils alliés de votre travail. De grandes chaînes de magasins proposent ce type d’achat en parallèle de leurs ventes habituelles. D’autres entreprises, quant à elles, sont spécialisées dans la vente de matériel reconditionné ou d’occasion.

Un paiement en plusieurs fois

De la même façon, de nombreux distributeurs proposent l’option du paiement en différé et fractionné, ce qui vous permettra ainsi de payer votre nouveau bien plus tard ou/et en plusieurs fois. Pratique si vous ne souhaitez pas sortir de votre poche une somme conséquente d’une traite mais étaler ce paiement sur quelques mois ou années. A noter que souvent, derrière cette option se cache un organisme de crédit collaborant avec l’entreprise dans laquelle vous effectuez l’achat. C’est par exemple le cas de Younited Credit, une plateforme de crédit qui s’est développée dernièrement dans ce type de solution de financement à travers son activité Credit-as-a-service en collaboration avec de grandes entreprises comme Free ou Microsoft.

Prêt à la consommation

Une autre solution proposée par ce même acteur de la Fintech s’offre à vous si cette solution n’est pas proposée par le distributeur. Il s’agit du prêt à la consommation. Cette solution peut à premier abord provoquer de la réticence mais celle-ci dispose d’avantages non négligeable. Tout d’abord, elle est pratique car vous pourrez acquérir votre bien ou réaliser votre projet même si vous ne disposez pas de la trésorerie nécessaire à cet investissement ou si vous ne souhaitez pas piocher dans votre épargne. D’autre part, vous pourrez obtenir un financement rapide en réalisant une demande en ligne en quelques clics. Enfin, celle-ci permet de gagner en souplesse puisque vous pourrez rembourser votre crédit en plusieurs mensualités, plus ou moins faibles selon le montant emprunté et la durée. De plus, si votre situation financière le permet, vous pourrez le rembourser en anticipé sans frais supplémentaire. Bien évidemment, il sera nécessaire de vérifier au préalable votre capacité d’emprunt et être sûr de ne pas se retrouver en situation de surendettement.

Leasing

Une dernière option : le leasing. Le principe est simple, il s’agit de louer, dans notre situation, des outils informatiques et de payer chaque mois un certain montant. Dans certains cas, cette solution est proposée avec une option d’achat, ce qui vous permettra d’acquérir à la fin de la durée de location, le bien concerné. Cette option est à étudier avec précision puisque pas toujours avantageuse en fonction des mensualités payées et de l’option d’achat final. En effet, si ces dernières sont trop élevées, l’achat ne sera pas bénéfique dans la mesure où le bien ne vous appartiendra pas à la fin et cet investissement sera alors perdu. 

Laisser un commentaire