Monte Escalier : Guide d’achat pour bien choisir !

monte-escalier

Les monte-escaliers existent sous toutes les formes et dans toutes les tailles, avec des caractéristiques différentes et à des prix variés. Certains sont plus performants que d’autres pour faire ce pour quoi ils ont été conçus : aider les personnes âgées ou handicapées à monter et descendre les escaliers en toute sécurité. Il existe de nombreux fabricants qui proposent des monte-escaliers à différents prix, mais il y a certains facteurs clés à prendre en compte lorsque vous magasinez. À lire dans cet article les facteurs à considérer pour choisir votre monte-escalier.

La meilleure marque de monte-escaliers est celle qui répond à vos besoins et à vos préférences

La meilleure marque pour vous dépendra de vos besoins, de votre budget et de vos préférences personnelles, mais il n’existe pas de « meilleure » option. Toutefois, certaines marques ont tendance à être plus fiables que d’autres, ce qui peut être important si vous prévoyez d’utiliser votre monte-escalier pendant des années, voire des décennies.

Les marques les plus populaires sont celles vendues par les détaillants nationaux comme Stannah ou Otolift. Ces sociétés vendent de nombreux types de monte-escaliers différents. Ces sociétés vendent de nombreux types différents de monte-escaliers et fournissent des services d’installation ainsi que des contrats d’entretien pour leurs produits. Elles offrent également des garanties qui peuvent être utiles lors de la décision d’achat, car elles protègent contre les défauts de matériaux ou de fabrication.

D’autres sociétés ne vendent que des monte-escaliers directement aux consommateurs via Internet ou par l’intermédiaire de petits concessionnaires locaux dans tout le pays. Certaines se spécialisent dans la vente d’un seul type de monte-escalier, tandis que d’autres proposent plusieurs options parmi lesquelles les acheteurs peuvent choisir en fonction de leurs besoins spécifiques et de leur budget.

monte-escalier

Que faut-il considérer lors de l’achat d’un monte-escalier

Les monte-escaliers sont un excellent moyen d’accroître la mobilité et l’indépendance de votre foyer, mais ils peuvent être coûteux. Voici quelques éléments à prendre en compte avant d’acheter un de ces outils.

Combien coûte-t-il ?

Les monte-escaliers coûtent entre 1 500 et 12 000 euros, voire plus, selon le modèle et les caractéristiques que vous souhaitez. Il s’agit d’une somme importante, il est donc préférable de savoir ce que vous allez acheter avant d’en acquérir un. Si vous avez besoin d’aide pour payer votre monte-escalier, consultez notre guide sur la façon de faire payer une rampe d’accès pour fauteuil roulant par une assurance ou des programmes gouvernementaux.

De quelles caractéristiques ai-je besoin ?

Si vous avez des escaliers chez vous, il existe trois types de monte-escaliers : le rail droit (également appelé rail droit), le rail courbe (également appelé rail courbe) et la plate-forme élévatrice verticale (PAV). Chaque type a ses propres avantages et inconvénients ; choisissez en fonction du nombre de personnes qui l’utiliseront et du type d’escalier que vous avez (droit ou courbe). Si vous achetez en ligne, lisez les commentaires des clients qui ont utilisé leurs produits avant de prendre une décision d’achat.

Quel est le poids qu’il peut supporter ?

La première chose à prendre en compte est le poids que le monte-escalier peut supporter. La plupart des monte-escaliers ont une limite de poids de 300 livres ou plus, mais certains modèles peuvent également être utilisés pour des personnes plus lourdes. Si vous pesez plus de 300 kilos, il est préférable de consulter un professionnel avant d’acheter un monte-escalier.

Les Types de monte-escaliers pour vos besoins

Les monte-escaliers sont une excellente solution pour aider les personnes à mobilité réduite à monter et descendre les escaliers en toute sécurité, mais ils existent sous de nombreuses formes différentes. Il est important de connaître la différence entre chaque type avant de faire un achat, car le bon choix dépendra des besoins individuels de chaque utilisateur.

  • Les monte-escaliers motorisés : Il s’agit de la forme la plus courante de monte-escalier, idéale pour les escaliers droits ou les escaliers comportant un ou deux coudes. Ces monte-escaliers fonctionnent grâce à un moteur qui déplace le fauteuil d’avant en arrière le long du rail ; ils sont le plus souvent disponibles en modèles hydrauliques.
  • Les monte-escaliers manuels : Ils sont utilisés de préférence dans les escaliers droits uniquement et vous devez vous pousser à la main le long des rampes – aucun moteur n’est utilisé. Les monte-escaliers manuels sont généralement moins chers que leurs homologues motorisés (bien que vous puissiez avoir besoin d’une autre personne pour vous aider à vous mettre en place), mais ils ne sont pas toujours aussi fiables ou faciles à utiliser.

Comment fonctionne un monte-escalier ?

Les monte-escaliers existent dans de nombreux styles et modèles différents, mais ils fonctionnent tous de la même manière. Ils peuvent être installés sur presque tous les escaliers, même s’ils n’ont pas de rampe.

Le monte-escalier se compose de deux parties : le fauteuil et le rail ou le chemin. Le fauteuil est soulevé par un moteur et un système de câbles qui le font monter et descendre le long d’un rail qui longe un côté de chaque marche. Il peut être actionné manuellement ou automatiquement, selon vos besoins et vos préférences.

Le fauteuil roulant se déplace alors le long du rail jusqu’à ce qu’il atteigne le haut ou le bas de la marche, où il s’arrête automatiquement avant de continuer à descendre à un rythme régulier afin que vous ne soyez pas secoué d’un côté à l’autre pendant votre voyage vers le haut ou vers le bas des escaliers. Une fois que vous avez atteint votre destination, il suffit d’inverser le sens de marche pour un retour en douceur !

5/5 - (1 vote)
Laisser un commentaire