Le vrai risque de la 5G, c’est la sécurité des données

5g

Au cœur des débats depuis l’annonce de sa mise en place en France, la 5G offrira dans les années à venir de nouvelles et innovantes perspectives technologiques aux entreprises. Mais elle soulève également énormément de questions. Il semblerait que le déploiement de la 5G soit néfaste pour la santé et l’environnement. Des interrogations naissent également en ce qui concerne la protection des données privées. Selon les experts, le vrai risque de la 5G serait la sécurité et la protection des données. Cet article fait le point sur la question et présente les risques et les bénéficies de ce nouveau standard de communication mobile qui est en train de tout bouleverser…

Les avantages du déploiement de la 5G

Le déploiement de la 5G n’est pas encore totalement effectif sur la totalité du territoire français qu’elle soulève de nombreuses questions. Il ne s’agit en fait que d’une petite partie du réseau dont le déploiement suivra son cours au cours des années à venir.

La 5G promet de hauts débits de connexion. Selon les estimations, la 5G sera 10 fois plus rapide que la 4G.

C’est en septembre 2021 que cette innovation devrait être disponible partout en France ( Vous pouvez suivre le déploiement sur la5g.net ) .

Elle sera bénéfique aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises, qui pourront alors traiter des quantités importantes de données et mettre sur pieds de nouvelles applications.

Cependant, le grand public n’est pas la véritable cible des applications de la 5G, même s’il profitera indirectement des débits internet exceptionnels. Non, cette technologie a pour but ultime de permettre la numérisation et l’automatisation des entreprises et industries.

Dès 2023 -2024, trois grands groupes applications vont être déployés à savoir :

  • Le très haut débit en mobilité qui permettra d’accéder à internet et regarder des vidéos en ultra haute définition, même dans des endroits mobiles comme un TGV par exemple ;
  • L’internet des objets : pour connecter un nombre incalculable d’objets entre eux ;
  • Les missions critiques qui concernent toutes les opérations dont le temps de latence doit être assez court, de l’ordre d’une milli seconde.

Le déploiement de la 5G pourra aussi permettre de passer à l’industrie 4.0. Cette industrie a pour objectif principal d’automatiser les procédés de fabrication.

Si cette forme d’industrie voit le jour notamment grâce à la 5G, il sera possible dans une décennie de passer la commande de son véhicule depuis son smartphone le matin et se faire livrer le soir.

Les inquiétudes liées au déploiement de la 5G

La 5G va certainement améliorer le quotidien du grand public, même si sa cible directe ce sont les entreprises et les industries. Cependant, le déploiement de cette technologie soulève un tas d’inquiétudes.

Tout comme les ondes 4G, les ondes 5G sont électromagnétiques. Elles émettent des vibrations avec des fréquences plus ou moins élevées.

De prime à bord, les ondes 5G ne sont pas néfastes pour la santé selon Guy Puyolle. Mais si  l’on augmente l’intensité, elles deviendront nuisibles pour l’audition. Par ailleurs, les risques de surconsommation énergétique sont bel et bien présents.

Mais le véritable problème de la 5G ne serait en rapport ni avec la santé des humains ni avec l’accroissement de la consommation énergétique. Selon Guy Puyolle, le véritable risque de la 5G serait la sécurité des données.

Avec la 4G, les opérateurs ne stockent pas les données ; ce qui sera désormais le cas avec la 5G. Les données étant considérées comme l’or noir du 21ème siècle, il se peut que ces opérateurs s’en servent pour gagner de l’argent. C’est justement pour cette raison que l’une des étapes phares de la mise en place de technologie est la mise en place d’un organe de régulation.

Reste qu’il est probable que les mesures qui pourraient être prises par ce dernier ne puissent résoudre véritablement ce problème, au vu de la multiplicité des droits internationaux des différents acteurs.

Laisser un commentaire