Le Vietnam, nouveau pôle de l’high-tech et partenaire de Nvidia

Composant informatique

Le Vietnam se positionne désormais comme un acteur majeur dans le domaine de la haute technologie, notamment grâce à son partenariat renforcé avec Nvidia, le géant américain des semi-conducteurs.

Cette collaboration, qui s’inscrit dans une dynamique de développement de l’intelligence artificielle (IA) et des infrastructures numériques, marque une étape importante pour le « Made in Vietnam » dans le secteur technologique.

Nvidia et le Vietnam : vers une expansion des partenariats

Nvidia, réputé pour ses développements en IA, a annoncé son intention d’étendre ses partenariats au Vietnam, ainsi que d’y établir une base solide. Jensen Huang, PDG de Nvidia, en visite au Vietnam ce 10 décembre a souligné l’importance de ce partenariat lors de sa première visite à Hanoi.

« Le Vietnam est déjà notre partenaire puisque nous y comptons des millions de clients », a-t-il déclaré.

Nvidia, ayant déjà investi 250 millions de dollars dans le pays, cherche à approfondir ses relations avec des entreprises vietnamiennes de premier plan telles que Viettel, FPT, Vingroup et VNG. Ces collaborations visent à déployer l’IA dans divers secteurs comme le cloud, l’automobile et la santé.

De son côté, le ministre vietnamien de l’Investissement, Nguyen Chi Dung, a mis en lumière les efforts du pays pour attirer les investissements dans les industries des semi-conducteurs et de l’IA, en préparant des incitations et des régimes spécifiques. Il a également invité Nvidia à envisager la mise en place d’une installation de recherche et développement au Vietnam.

L’émergence du Vietnam dans le secteur technologique

Cette initiative s’inscrit dans un contexte plus large où le Vietnam cherche à s’étendre dans la conception et éventuellement la fabrication de puces. Lors d’une récente rencontre entre les gouvernements américain et vietnamien, des accords commerciaux et des partenariats ont été conclus pour promouvoir les industries de l’IA, des semi-conducteurs et du cloud computing, soulignant l’importance croissante du Vietnam dans le domaine technologique.

Movetoasia, société francophone de sourcing au Vietnam, rencontrée pour l’occasion, nous explique qu’ils constatent une demande croissante de fabrication de produits électroniques et high-tech au Vietnam témoignant d’un développement soutenu de ce secteur manufacturier. Ils présentent à ce sujet des ressources en français pour ceux qui souhaitent relocaliser leur chaîne d’approvisionnement au Vietnam.

La mise en place de cette base par Nvidia au Vietnam est également un signe de la montée en puissance du pays dans le secteur des hautes technologies, attirant des talents du monde entier et des investissements dans l’écosystème des semi-conducteurs.

Le Vietnam, avec l’appui de partenaires comme Nvidia, se profile donc pour devenir un hub technologique majeur, incarnant à la fois l’innovation et la vitalité du Made in Vietnam dans le domaine de l’high-tech.

Diversité et limites des produits fabriqués

Au cours de la dernière décennie, le Vietnam a gravi les échelons pour devenir l’un des principaux exportateurs mondiaux dans ce secteur, occupant la 10ème position en 2020, en hausse par rapport à la 47ème place en 2001. Cette évolution est le résultat d’une combinaison de facteurs internes et externes, tels que les coûts de main-d’œuvre relativement bas, des politiques fiscales incitatives, des conditions commerciales globales favorables et l’adhésion à de nombreux accords de libre-échange. L’arrivée de multinationales telles que Samsung, Foxconn et Intel a transformé le pays en l’une destination privilégiée.

Les produits manufacturés au Vietnam couvrent un large éventail, avec une concentration particulière sur les biens de consommation. Les téléphones mobiles, leurs composants, les ordinateurs portables sont des exemples qui voient fleurir des usines d’assemblage de type PCB et PCBA dans tout le pays. La demande croissante pendant la pandémie a particulièrement stimulé cette industrie, plaçant le Vietnam en tête des volumes de production en Asie du Sud-Est.

Cependant, malgré ces avancées, l’industrie vietnamienne reste concentrée sur quelques types de produits encore très spécifiques. Pour renforcer sa position sur le marché mondial, le Vietnam devra réduire sa dépendance aux importations et accroître la valeur ajoutée de ses services pour attirer davantage d’investisseurs internationaux.

5/5 - (1 vote)
Laisser un commentaire