Le retour des produits dérivés Pokémon depuis Pokémon Go

pokemon
5/5 - (3 votes)

Dès le lancement du premier Pokémon sur Game Boy en 1996, le jeu vidéo est un véritable carton, autant auprès des gamers que des enfants. Très vite, les jeux s’enchaînent et avec eux, les produits dérivés (cartes à collectionner, peluches etc…) qui sont tout autant un succès. Mais avec le temps, sans jamais totalement disparaître, la mode commence à passer. C’est alors que débarque le jeu Pokémon Go sur téléphone portable en juillet 2016. Encore une fois c’est un succès, cette fois pas seulement auprès des enfants ou des gamers mais aussi du grand public. On se souvient tous de cet été passé à se promener, non pas pour prendre l’air mais pour tenter de capturer de nouveaux Pokémon ! Et avec ce renouveau de l’univers vidéo-ludique Pokémon, ce fût également le renouveau du merchandising. Les cartes Pokémon n’ont jamais été autant à la mode et on a même vu débarquer toutes sortes de nouveaux produits dérivés comme les amiibos (compatibles avec le jeu Super Smash Bros), le Monopoly Pokémon et bien sûr les figurines Pop de Funko. 

Funko pop pokemon

Les Pokémon font un carton en figurines Funko Pop

Alors que les fans de ces fameuses petites figurines à grosse tête réclamaient depuis des années des figurines des licences Nintendo comme Zelda ou Mario, ce sont finalement les Pokémon qui débarquent chez Funko en juillet 2018, deux ans après la sortie de Pokémon Go. C’est bien sûr Pikachu que l’on retrouve en premier avant d’être suivi neuf mois plus tard par Bulbasaur (Bulbizarre) et Charmander (Salamèche). Puis encore un peu plus tard, ce sera Squirtle (Carapuce), puis Eevee (Evoli), Vulpix (Goupix), etc… Contrairement à ses habitudes, Funko ne sortira pas les figurines Pokémon en vagues de cinq ou six figurines (ou plus) mais au compte goutte, deux ou trois figurines à la fois au maximum. De quoi rendre les fans très impatients ! Maintenant riche de plus d’une cinquantaine de figurines, la collection Funko Pop Pokémon se concentre pour l’instant sur la première génération. En plus des Pokémon déjà cités, on retrouve par exemple Mew, Mr. Mime ou encore Cubone. Parmi cette cinquantaine de figurines, on retrouve souvent plusieurs versions du même personnage, comme par exemple des versions “supersized” (mesurant 25 centimètres au lieu des 9 habituels), des versions “diamond” (à la peinture pailletée), ou argentés. On retrouve également plusieurs évolutions du même personnage, tout particulièrement pour Evoli mais aussi pour Pichu avec Pikachu ou Salamèche avec Charizard (Dracaufeu). Il faudra donc attendre encore un peu avant de pouvoir réunir les 151 Pokémon de la première génération sur une même étagère ! 

carte pokemon

Les cartes Pokémon font leur grand retour !

Lors du lancement de la licence Pokémon en 1996, les jeux de cartes à collectionner (et la série télévisée) étaient arrivés en Europe avant même la sortie des premiers jeux, dans un but principalement marketing évidemment. Le pari était réussi puisque cela a non seulement permis à Nintendo de bien vendre ses jeux vidéo dès la sortie, mais les JCC Pokémon sont devenus un succès à part entière. Ces jeux de cartes reprennent des créatures des jeux vidéo et permettent aux joueurs de se combattre avec des règles adaptées à ce type de jeu. Si l’engouement pour ces cartes s’était un peu atténuée et que seuls les fans hardcore de la licence continuaient de les collectionner et d’y jouer (tout du moins en France), la sortie du jeu Pokémon Go les a remis à la mode. En effet, depuis juillet 2016, non seulement les nouveaux decks de cartes à collectionner Pokémon se vendent de mieux en mieux mais ils battent aussi des records sur Ebay. En 2019, un lot de cartes rares est vendu pour la somme record de 107000 dollars. De plus, avec la pandémie de COVID 19, les échanges en ligne de cartes à collectionner Pokémon ont augmenté de plus de 500%. 

Les jeux vidéo Pokémon ne se sont jamais aussi bien vendus

Depuis la première édition du tout premier Pokémon en 1996, cette licence est restée une valeur sûre chez Nintendo. Avec déjà quinze jeux (et six rééditions) sortis sur six générations de consoles portables Nintendo, les jeux Pokémon continuent de se vendre toujours aussi bien à chaque nouvelle sortie. Mais depuis la sortie de Pokémon Go, de nouvelles personnes se découvrent ou se redécouvrent une passion pour cette licence. Cela a pour conséquence de faire remonter la cote de l’occasion, en particulier des premiers jeux sortis sur les différentes Game Boy (Classic, Color et Advance). En effet, il n’est pas rare de voir partir des lots de jeux Game Boy Pokémon à plus de 2000 euros. Au mois d’août 2021, un jeu Game Boy Advance SP édition Dracaufeu est parti pour 6000 euros sur Ebay et un autre en édition Pichu/Pikachu est parti pour 5000 euros. Alors si vous êtes un fan de Pokémon de longue date, il est peut-être temps de replonger dans votre collection : il y a peut-être une véritable mine d’or dans vos placards ! 

Laisser un commentaire