Guide étape par étape pour le processus de transfert de domaine facile

Nom de domaine
5/5 - (1 vote)

En règle générale, les services d’hébergement assimilent le nom de domaine et fournissent l’espace de stockage en ligne nécessaire à la maintenance du site Web. Cependant, cela ne signifie en aucun cas que le nom de domaine est associé au fournisseur. Généralement, ces deux services sont indépendants l’un de l’autre. Si vous n’êtes pas satisfait des services de votre hébergeur, vous pouvez tout simplement choisir de transférer votre nom de domaine en faisant une demande auprès de votre bureau d’enregistrement

Mais la question qui se pose, c’est pourquoi transférer son domaine ? Plusieurs facteurs peuvent vous inciter à faire ce changement comme par exemple :

·         Vous n’êtes pas satisfait de l’offre actuelle de votre hébergeur

·         Le rapport qualité/prix n’est pas au top de vos attentes

·         Il y a beaucoup de lacunes dans le service client

·         La sécurité est défectueuse

·         Le serveur est lent

·         Fréquentes pannes du serveur

Toutes les raisons sont bonnes pour procéder à ce changement. Alors, nous allons découvrir ensemble, à travers cet article, comment vous pouvez transférer votre domaine en un rien de temps. Passons en revue les étapes à suivre pour une expérience de transfert facile.

1. Vérification de votre hébergement Web

Transférer un nom de domaine peut coûter cher selon son domaine de premier niveau. Par exemple, les frais pour un nom de TLD .io peuvent coûter plus cher qu’un nom .com.  Mais heureusement qu’il existe quelques moyens de sauter ces frais.

Certaines sociétés d’hébergement fournissent des services de transfert de nom de domaine gratuits en achetant des forfaits d’hébergement. Je vous suggère de consulter votre fournisseur ou de trouver un nouveau fournisseur qui propose ce service gratuitement.

2. Contrôle de l’éligibilité de votre domaine

Tout d’abord, vous devez vous assurer que votre domaine remplit les conditions du processus. N’oubliez pas que le nom de domaine que vous avez choisi au début ne doit pas être utilisé par quelqu’un d’autre, vous pouvez vérifier sa disponibilité sur www.hostinger.fr/nom-de-domaine-disponible. Il doit également être hébergé sous le bureau d’enregistrement actuel pendant au moins 60 jours et ne doit surtout pas être transféré quelque part au cours de cette période. Vous pouvez vérifier tout cela en vous connectant au compte du registraire de domaine actuel et en checkant la période d’enregistrement initiale.

3. Préparation du domaine

Plusieurs choses sont à préparer pour assurer un processus de transfert de domaine assez facile. Il faudrait tout d’abord vérifier et mettre à jour vos informations de contact avec les registraires de noms de domaine actuels et nouveaux qui devront à leur tour vous contacter pendant le processus.

N’oubliez pas qu’une fois le processus de transfert terminé, le serveur de noms cessera de fonctionner. Si vous utilisez le serveur de noms du bureau d’enregistrement actuel, veuillez prendre une capture d’écran de l’enregistrement DNS. Il s’agit de les configurer ainsi que les serveurs de noms avec le nouveau bureau d’enregistrement après le transfert du domaine afin que votre site Web puisse être de nouveau en ligne dès que possible. Enfin, déverrouillez votre domaine et désactivez la protection de la confidentialité WHOIS. Vous pouvez trouver les paramètres de déverrouillage et de confidentialité dans le panneau de configuration du registraire actuel. Assurez-vous de désactiver le paramètre de confidentialité WHOIS pour afficher les informations de propriété du domaine dans la base de données, car cela est requis pour la vérification dans le nouveau bureau d’enregistrement.

4. Demande d’un code de vérification

Une clé EPP, un AuthCode ou un Secret Code sont des codes d’autorisation pour le nouveau bureau d’enregistrement dont vous aurez besoin pour la vérification du transfert. Ces derniers représentent une source de protection pour éviter toute sorte d’action de transfert non autorisée et c’est également une source qui facilite le processus de transmission entre vos anciens et nouveaux fournisseurs.

Vous n’avez donc qu’à contacter votre bureau d’enregistrement de domaine actuel pour recevoir ce code qui vous sera envoyé à votre adresse électronique. Il existe des fois une fonction de génération automatique des codes qui vous sera très pratique et surtout plus rapide en évitant la demande manuelle, veuillez juste vérifier dans votre panneau de configuration.

5. Création du compte dans le nouveau registraire

Après avoir demandé le code d’autorisation, rendez-vous dans votre nouveau bureau d’enregistrement et créez un nouveau compte. Recherchez l’option ou le menu de transfert de nom de domaine dans le panneau de configuration, puis entrez le nom de domaine que vous souhaitez déplacer. Vous informerez le bureau d’enregistrement que vous devez utiliser le service de prise en charge. Ensuite, mettez à jour votre serveur de noms pour qu’il pointe vers le nouveau registraire de domaine. Si vous utilisez le serveur de noms de l’ancien bureau d’enregistrement, veuillez d’abord commencer le transfert de domaine, puis mettre à jour le serveur de noms avec les informations d’identification que vous avez obtenues ou notées du bureau d’enregistrement précédent. 

6. Insertion du code d’autorisation

Votre nouveau registraire aura besoin du code d’autorisation que vous avez reçu du registraire précédent pour vérifier le transfert de domaine. Lorsque vous y êtes invité, entrez le code nécessaire et assurez-vous qu’il est correct avant de le soumettre.

7. Paiement des frais de transfert du domaine

Si le nouveau bureau d’enregistrement ou le fournisseur de services d’hébergement ne fournit pas de transfert de nom de domaine gratuit dans le plan, vous devrez payer pour le service de transfert du nom de domaine. Veuillez noter que vous n’avez pas à payer les frais de l’ancien bureau d’enregistrement pour la migration, à moins qu’il ne fournisse votre nom de domaine gratuitement selon plusieurs termes et conditions. Si vous avez le temps avant l’expiration du plan de l’ancien bureau d’enregistrement, essayez de demander à votre nouveau bureau d’enregistrement s’il peut vous le retourner. Au moment de l’achat, certains bureaux d’enregistrement vous fourniront votre temps non utilisé chez l’ancien bureau d’enregistrement et l’année que vous avez payée sur les frais de service. 

8. Finalisation du processus de transfert du domaine

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à attendre que le nouveau registraire configure le domaine et le serveur. Il faudra au moins cinq jours à une semaine pour que votre domaine soit à nouveau opérationnel et vous serez contacté une fois que le transfert sera achevé.

Après avoir vérifié que tout fonctionne normalement, vous pouvez procéder à l’annulation du plan de votre ancien registraire pour éviter d’être facturé.

Plus simple que ça, y’en a pas ! Vous avez toutes les informations et étapes nécessaires pour transférer votre domaine, il ne vous reste plus qu’à passer à l’action.

Laisser un commentaire